Quand | When

19.05.2022 | 19h00

| Where

la lumière collective
7080 Rue Alexandra #506, Montréal, QC H2S 3J5
* Réservation obligatoire

Média | Media

35mm
En présence du cinéaste.

Avec | With

“Like cultural memory, however, The Afterlight is continually fading. The film exists as a single 35mm print, with no digital copies whatsoever: no DVD, no Blu-ray, no streaming. Every time it screens, that lone print will further erode: a living record of its own life in circulation. Eventually it will deteriorate to nothing.” – Charlie Shackleton

Charlie Shackleton est un réalisateur spécialisé dans la non-fiction, qui vit et travaille à Londres. Ses films font un usage intensif de matériaux d’archives et ont été présentés dans des festivals tels que Sundance, Ann Arbor et IFFR. Son dernier film, The Afterlight, a été présenté en avant-première au BFI London Film Festival 2021.

CHARLIE SHACKLETON

Charlie Shackleton est un réalisateur de non-fiction, qui vit et travaille à Londres. Ses films font appel à un usage intensif de matériaux d’archives et ont été présentés dans des festivals tels que Sundance, Ann Arbor et IFFR. Son dernier film, The Afterlight, a été présenté en avant-première au BFI London Film Festival 2021.

Charlie Shackleton is a nonfiction filmmaker, living and working in London. His films make extensive use of archival material, and have shown at festivals including Sundance, Ann Arbor and IFFR. His latest film, The Afterlight, premiered at the 2021 BFI London Film Festival.

35mm |  B&W | sound | 82 mins

Des extraits de centaines de films du monde entier réunissent un ensemble d’acteurs ayant un point commun : tous ne sont plus en vie.  Ensemble, ils sont confrontés à leur existence fragile qui se retrace à travers ces moments fragmentés de leurs œuvres.
The Afterlight existe sous la forme d’une seule copie de film 35mm. S’érodant davantage à chaque projection, le film est un document vivant de sa circulation. Un jour, ce film disparaîtra entièrement.

Fragments of hundreds of films from around the world bring together an ensemble cast of actors with one thing in common: each is no longer alive. Together, they contend with a fragile existence lived solely through these traces of their work.

The Afterlight itself exists as a single 35mm film print. Further eroding every time it screens, the film is a living document of its life in circulation. Eventually it will disappear entirely.