Quand | When

18.11.2021 | 21h00

| Where

Cinémathèque Québécoise
335 Boul. de Maisonneuve E, Montréal, QC H2X 1K1

Média | Media

Projection numériqe.
En présence du cinéaste.

Billets | Tickets
Avec | With

“Cinema suffers when asked to merely reflect, so I always hope that my images come out ahead…” – Ben Russell

Artiste, cinéaste et enseignant, Ben Russell construit une œuvre à la croisée de la performance, du cinéma expérimental et de l’impulsion ethnographique. Il puise son inspiration dans le travail des pionniers du cinéma et l’observation des communautés humaines.

THE INVISIBLE MOUNTAIN

18.11.2021 | Cinémathèque Québécoise | 21h00

2021 | 16mm to HD | colour & b&W | 5.1 sound | 83min

Le cinéaste expérimental Ben Russell s’approprie avec ingéniosité le roman Le Mont Analogue, œuvre posthume et inachevée de René Daumal dont s’était également librement inspiré Alejandro Jodorowsky pour réaliser son subversivement mystique long métrage La montagne sacrée. Suivant le roadie du groupe Olimpia Splendid dans sa recherche de ce mont fictionnel, The Invisible Mountain propose un voyage spirituel et concret entre la Finlande et la Grèce, avec des escales hypnotiques en territoire musical du trio. Dans ce parcours qui sublime la destination, Russell explore fougueusement les possibles du langage cinématographique. Une quête personnelle philosophique contagieuse et envoûtante qui rend sensible l’invisible. – [ridm.ca]

A hallucinatory portrait of a man traveling from Finland to Greece in search of the utopian summit described in René Daumal’s “Mount Analogue ” (1952) – a fictional mountain floating in the sea. Equal parts non-fiction cinema, concert film, road movie and spirit quest, our protagonist’s journey is accompanied by immersive musical performances from Finnish guitar trio Olimpia Splendid and American percussionist Greg Fox.

BEN RUSSELL

Ben Russell (1976) est un artiste, cinéaste et commissaire américain dont le travail se situe à l’intersection de l’ethnographie et du psychédélisme. Ses oeuvres sont en conversation directe avec l’histoire de l’image documentaire, offrant une enquête temporelle sur les phénomènes de transe. Ses oeuvres ont été présentées  à la documenta 14 (2017), au Centre Georges Pompidou, au Museum of Modern Art, à la Tate Modern, au Museum of Modern Art Chicago, au Festival du film de Venise et à la Berlinale, entre autres. Il a reçu une bourse Guggenheim en 2008, un prix international de la critique FIPRESCI (IFFR 2010, Gijón 2017), et a présenté ses deuxième et troisième longs métrages au Festival du film de Locarno (2013, 2017). Parmi ses projets de commissariat, citons Magic Lantern (Providence, États-Unis, 2005-2007), BEN RUSSELL (Chicago, États-Unis, 2009-2011) et Hallucinations (Athènes, Grèce, 2017). Il est actuellement basé à Marseille, en France.

Ben Russell (1976) is an American artist, filmmaker and curator whose work lies at the intersection of ethnography and psychedelia. His films and installations are in direct conversation with the history of the documentary image, providing a time-based inquiry into trance phenomena. Russell was an exhibiting artist at documenta 14 (2017) and his work has been presented at the Centre Georges Pompidou, the Museum of Modern Art, the Tate Modern, the Museum of Modern Art Chicago, the Venice Film Festival and the Berlinale, among others. He is a recipient of a 2008 Guggenheim Fellowship, a FIPRESCI International Critics Prize (IFFR 2010, Gijón 2017), and premiered his second and third feature films at the Locarno Film Festival (2013, 2017). Curatorial projects include Magic Lantern (Providence, USA, 2005-2007), BEN RUSSELL (Chicago, USA, 2009-2011), and Hallucinations (Athens, Greece, 2017). He is currently based in Marseille, France.

Translation to French © Jonatan Campbell